Workosolutions : Le chasseur de têtes tunisien qui repère les perles rares

Workosolutions : Le chasseur de têtes tunisien qui repère les perles rares

Spécialisé dans la chasse de têtes des cadres dirigeants et des cadres intermédiaires, le cabinet Workosolutions, fondé en 2006 par Youssef Souli, apporte son expertise et sa connaissance pointue des métiers pour aider les entreprises à dénicher les meilleurs candidats. Présent en Algérie et au Maroc, le leader tunisien du recrutement multisectoriel, également actif en Afrique de l’Ouest, est revenu sur sa passion pour son métier et sur la recette du cabinet pour trouver les profils parfaits.

« Top Level, Top Management et Top quality », tels sont les mots d’ordre du cabinet de conseil en recrutement et en Ressources Humaines (RH), Workosolutions, qui voit passer dans ses bureaux près de 5.000 à 6.000 candidats par an. Avant-gardiste, son fondateur titulaire d’un MBA en gestion stratégique RH a exercé pour le compte du ministère canadien de l’Emploi avant de monter son cabinet. Pour nous en parler, il nous a reçu dans ses bureaux au sein du complexe Millénium de la Marsa en présence de la responsable de Workosolutions Tunis, Malek Ben Chaabane.

Workosolutions, un cabinet d’experts de haut niveau

L’équipe Workosolutions a pour mission de dénicher les meilleurs profils pour les placer à des postes clés de Directeurs Généraux de banques ou d’entreprises privées, Administrateurs, Présidents de groupes, DRH, Directeurs financiers et logistiques, Directeurs industriels et techniques et Présidents de conseils d’administration. Ainsi, lorsqu’une entreprise a du mal à recruter un candidat par ses propres canaux, elle fait appel au cabinet pour mettre en place une stratégie intelligente de recherche de candidats et augmenter ses performances.

Les experts de Workosolutions sont tenus à une obligation de confidentialité que les entreprises apprécient comme valeur fondamentale. En effet, comme le souligne Youssef Souli « une entreprise de la place doit éviter de faire savoir qu’elle est à l’écoute du marché car cela pourrait avoir un impact direct sur les cours boursiers. La discrétion est nécessaire pour préserver l’équilibre interne d’une entreprise et sa crédibilité ».

La stratégie employée par le cabinet offre aussi aux entreprises un gain de temps considérable, une connaissance approfondie du tissu économique et des rémunérations, une expertise de présélection, de sélection et de lecture CV en plus d’une vision multisectorielle et généraliste du marché du travail qui assure au mieux la recherche de postes qualitatifs.

La méthode de l’approche directe par Workosolutions consiste à rechercher et à contacter des candidats qui sont déjà en poste. Redoutable, cette approche scientifique à 90% laisse également la place au volet psychologique tout aussi important. « Notre travail de présélection consiste à soumettre aux entreprises donneuses d’ordres des short-list de 2 à 3 candidatures puis la décision finale leur revient », a précisé Youssef Souli.

L’expertise multisectorielle de Workolutions et ses clients

Workosolutions réalise des études de terrain qui lui permettent d’avoir une vision multisectorielle des politiques RH dans les entreprises. Le cabinet est expert dans plusieurs domaines notamment celui de l’IT et des Télécom avec des clients tels que Microsoft, IBM, Ericsson, Siemens, Général Electric, HR Access, Alcatel, Sungard, Business & Decision, DocaPost Applicam, Exoplatform, Phone Control, Owliance, CEGEDIM et BS GABON.

Le cabinet bénéficie également de connaissances pointues dans le secteur bancaire et de l’assurance ce qui fait qu’il est régulièrement sollicité pour trouver les meilleurs profils à placer à la tête de structures tunisiennes et étrangères de Private Equity et de fonds d’investissements. La Banque Mondiale, le ministère tunisien des Finances mais aussi les banques BIAT, BPCE (Banque Populaire et Caisse d’Epargne) et BNP Paribas sont des clients de Workosolutions. Le cabinet est par ailleurs à l’origine du recrutement des DG des trois banques tunisiennes publiques STB, BNA et BH.

Autres domaines d’expertise du cabinet, le secteur industriel avec des clients tels que LILAS, Epi d’or, Petit Bateau, Lesieur, AAF et DAMART. Dans la concession automobile, le cabinet a travaillé pour les enseignes Ford, Ennakl Automobiles, VOLVO et MG et dans l’Industrie automobile et de l’aéronautique, Workosolutions a collaboré avec Kromberg and Shubert, Draxlmaier, TRW, AUTOLIV, COTREL, MISFAT, SEA LATELEC, SOGECLAIR.

Pierre Fabre, Sanofi, Opalia Recordati et MEDIS sont également des entreprises pour lesquelles Workosolutions a travaillé dans le milieu pharmaceutique. Touche-à-tout, Workosolutions est également présent dans le secteur Oil & Gas avec des collaborations avec British Gas, Baker Hughes et STAROIL.

Le cabinet est en outre compétent dans d’autres secteurs comme celui de la Santé, de l’Education, des Médias, du Droit des affaires et de la Grande distribution.

Les compétences « pénuriques » en Tunisie et les postes les plus recherchés selon Workosolutions

Le cabinet a une vision microéconomique du marché du travail et arrive ainsi à déceler les grandes tendances du moment. Pour les postes qui concernent l’IT, Workosolutions a enregistré une tendance à la baisse des profils recherchés qui s’explique par le fait que les ingénieurs tunisiens sont hautement sollicités partout dans le monde et où ils sont très bien payés.

Les managers constituent également un profil « pénurique » en Tunisie même si le phénomène est embryonnaire, la vague est bien présente selon Youssef Souli. Pour ce poste, les Tunisiens préfèrent s’orienter vers le Maroc ou l’Algérie ou encore au Moyen Orient. Selon le fondateur de Workosolutions, deux raisons expliquent cette propension : « un, la lassitude et le mal qui sévit dans cette profession et la chute du dinar qui touche tout le monde ».

Par ailleurs, il apparait que les postes de gestionnaires de risque tels que les Risk Managers, responsables de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, Compliance et Actuariat en assurances, sont aujourd’hui les postes les plus recherchés.

La gestion de carrière des candidats et le rôle d’incubateur de startups joué par Workosolutions

Le cabinet accompagne les cadres dans la gestion de leur carrière. Youssef Souli a indiqué à ce sujet qu’un cadre change en moyenne 6 fois de postes dans les 30 premières années de sa carrière. « Une mutation naturelle pour un cadre qui aime le challenge », a-t-il déclaré, précisant que ces mutations ne sont pas uniquement motivées par des raisons pécuniaires mais aussi par la volonté de « s’épanouir professionnellement ».

Autre compétence du cabinet, le rôle d’incubateur de startups qu’il joue en venant en aide aux entrepreneurs qui cherchent à développer leur projet ainsi que les passerelles que construit Workosolutions entre ses bureaux à Tunis, Casablanca, Alger et la Côte d’Ivoire.

Khawla Hamed

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *